Imprimer
Catégorie : Compliment
Affichages : 745
adv. Terme de compliment, dont on se sert quand deux personnes amies se separent, ou lors qu'on donne congé à quelqu'un, ou qu'on le prend. Adieu jusqu'au revoir. On dit, Sans adieu, pour marquer qu'on se reverra bientost. Je ne luy veux dire que bon jour & adieu, pour dire, Je ne luy veux dire qu'un mot.

ADIEU, est aussi un terme de commandement, ou de refus, qu'on dit lors qu'on chasse, ou qu'on éconduit quelqu'un. Adieu, vous m'importunez trop. adieu, j'entends vôtre affaire.

ADIEU, se dit aussi des choses qui se passent, qu'on perd, qu'on regrette. Dés que la St. Martin est venuë, adieu les beaux jours. Quand on a passé 60. ans, il faut dire adieu la joye, les plaisirs.

On dit aussi, Dire adieu au vin, au jeu, aux femmes, au commerce, pour dire, Se retirer de ces choses où on avoit de l'engagement.

On dit en termes de Marine, Adieu va, pour avertir l'équipage, lors qu'on veut faire virer le vaisseau pour changer de route.

ADIEU, est quelquefois substantif. Un tendre adieu est celuy que dit un amant à sa maistresse, une mere à ses enfans. il y a des gens incommodes qui sont longs à faire leurs adieux. On dit d'un homme qui se meurt, qu'il dit au monde un éternel adieu ; & figurément de ceux qui entrent en Religion, ou qui se retirent des affaires pour vivre dans la solitude.

On dit proverbialement, Adieu la voiture, adieu vous dis, c'est fait de luy, pour dire, qu'un homme se meurt, qu'il est perdu : Adieu paniers, vandanges sont faites, pour dire, qu'on n'a plus besoin de certaines choses, quand la saison où on s'en sert est passée : Adieu mon argent, adieu mes esperances, pour dire, qu'on a perdu son argent, ses pretentions.