Imprimer
Catégorie : Coutume
Affichages : 422
SCEDULE, ou CEDULE. s. f. Billet, promesse, ou autre reconnoissance sous seing privé. On dit qu'un homme plaide contre sa scedule, quand il plaide contre son fait, contre son écriture, quand il a mauvaise cause. Un Marchand, un Banquier a tout son bien en scedules. Il vient de schedula. Nicod.

SCEDULE, en termes de Coustumes, se dit d'un placard & affiche, & sur tout de celuy que fait apposer un Seigneur pour la publication des hommages qu'on luy doit rendre. On l'a dit aussi de l'exploit ou rapport d'un Sergent qui fait un adjournement des criées, ou une execution.

SCEDULE, se dit aussi des memoires signez que les Procureurs baillent au Greffe, ou au premier Huissier, pour l'expedition de leurs causes, tant pour les presentations, que pour les defauts & congez, qui contiennent les noms & qualitez des parties. En quelques lieux on le dit aussi des brevets d'obligations & minutes des Notaires.

On dit aussi scedule evocatoire. Voyez CEDULE, qui est la même chose, à la reserve de ce qu'on en a corrompu l'orthographe.

SCEDULE, en termes de College, est un petit memoire écrit sur une bande de papier, où on marque les écoliers qui ont manqué à leur devoir, qui sont absens, qui n'ont pas donné leur theme, sceu leur leçon, ou qui ont causé.