Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 492
s. f. Vertu morale par laquelle on s'abstient des choses deffenduës par la Loy, soit que ce soit un precepte essentiel, soit une ceremonie. C'est une espece de la temperance. Le grand jeusne, dit St. Augustin, est l'abstinence des vices. l'Eglise juge convenable aux Ecclesiastiques l'abstinence des femmes : elle a marqué aussi certains jours de jeusne, & d'abstinence. on fait des abstinences par un pur regime de vivre, comme de vin, de salines, &c.

ABSTINENCE, signifie quelquefois une simple deffense de manger de la chair. L'Eglise ordonne simplement l'abstinence le jour de St. Marc, & non pas le jeusne. les mercredis sont des jours d'abstinence chez plusieurs Religieux. les devots font aussi des abstinences & des macerations volontaires.