Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 1023
Adverbial. D'une maniere excessive. C'est un chaud ami qui vous a deffendu à outrance, à toute outrance. Les Allemands boivent à outrance. Il a poussé son cheval à outrance, à toute bride, il l'a crevé. On le dit particulierement des combats. On appelle combat à outrance, à fer esmoulu, celuy où on en veut à la vie de son ennemy. Il poursuit les ennemis à outrance, il les va chercher par tout où ils sont. On le dit aussi dans les disputes en fait de doctrine. Ces Docteurs & ces Ministres disputent à outrance sur l'Eucharistie. On dit aussi qu'un homme est plaideur à outrance, qu'il poursuit sa partie à outrance, pour dire, sans relache, sans misericorde, qu'il le pousse à bout, qu'il le veut perdre. Il m'a obligé à tout outrance de prendre son argent.