Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 201
subst. fem. Petite verge de bois armée d'un fer pointu, qui se decoche par le moyen d'un arc qu'on bande, ou avec quelque plus forte machine. Il tomboit en cette bataille une nuée de flesches. les Anciens poussoient de grosses flesches avec leurs balistes. Decocher, encocher une flesche. vuider son carquois de flesches. Nicod croit que ce nom est factice, & formé sur le son que fait la flesche quand on la decoche, parce qu'on l'appelloit autrefois flic. Menage tient qu'il vient de l'Allemand, flits, qui signifie la même chose ; ou de l'Espagnol flecka. Il faut remarquer qu'il y a une grande difference entre les flesches & les dards, tant à cause de leur matiere, que de leurs figures, qui sont d'une infinité de sortes. Ceux qui seront curieux de les voir, les trouveront representez dans l'onziéme livre d'Ambroise Paré.

On appelle le Dauphin, la Flesche de la mer, à cause de la promptitude de son mouvement.

FLESCHE, se dit aussi figurément en Morale. Les flesches de Cupidon, de l'Amour, sont des traits invisibles qu'on se figure qui percent le coeur des amants.

On appelle en termes de l'Ecriture, les flesches de la colere de Dieu, les fleaux qu'il envoye aux hommes pour les punir : Sagittae potentis acutae.

En termes d'Arpentage on appelle flesches, les piquets dont les Arpenteurs portent à leur costé une pleine trousse, qui sont faits en forme de flesches, & qu'ils fichent en terre toutes les fois qu'ils transportent leur chaisne.

FLESCHE, se dit aussi de plusieurs sortes de grosses pieces de bois qui servent dans les machines.

FLESCHE de carrosse, est une grosse piece de bois de charronnage qui joint le train de devant à celuy de derriere. On la debite en grume. Elle est de dix à douze pieds de long pour les carrosses à arc, & de douze à quinze pour les autres. Elle doit estre courbée, sans noeuds, & d'un beau braquement. Ce carrosse porte sur la flesche.

FLESCHE, en termes d'Artillerie, se dit de deux pieces de bois montées sur deux rouës, qui servent à attacher ce petard à un pont, ou à une porte de ville.

FLESCHE, est aussi le principal arbre d'une gruë, ou autre machine semblable, qui est posé à plomb, & sur lequel la gruë tourne.

FLESCHE d'un pont levis, est la piece de bois qui va depuis la bascule jusqu'aux chaisnes, & qui tourne sur un pivot pour lever le pont. Quelques-uns appellent aussi, flesche, le fust ou le tronc de la colomne. On appelle aussi, flesche, la piece de fer qui soustient la potence d'un minot, qui doit estre contrerivée par dessous sur une platine de fer de tole.

On appelle encore flesche d'arbre ou de plante, la tige, le tronc de l'arbre.

FLESCHE, en termes de Marine, signifie, la polaine d'un navire. C'est une piece de bois sortant hors de la prouë qui sert à serrer le beaupré & la sivadiere ou voile penchante en mer. On le dit aussi de cette partie de l'esperon qui est comprise entre les herses ou balustres, & la frise qui est l'ornement qui la termine.

FLESCHE, signifie aussi, le montant ou le plus grand des bastons de l'arbaleste ou baston de Jacob avec lequel on observe sur mer.

FLESCHE, en termes de Manege, se dit de la partie pointuë d'une lance. On divise la lance en trois parties, la poignée, les ailes, & la flesche.

FLESCHE, signifie aussi, un clocher de charpenterie qui aboutit en pointe, & qui se couvre de plomb, ou d'ardoise. On met la flesche sur la croisée, sur le devant, sur la croupe de l'Eglise.

FLESCHE, en termes de Geometrie, est la partie d'un diametre qui est coupée par la corde d'un arc pris sur un cercle qui s'appelle autrement le sinus verse.

FLESCHE de lard, c'est toute la piece qu'on leve sur un des costez du pourceau.

FLESCHE, est aussi un meteore enflammé qui a la figure d'une flesche.

On dit proverbialement, qu'un homme ne sçait plus de quel bois faire flesche, pour dire, qu'il ne sçait plus quel mestier prendre pour subsister.