Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 997
adv. Auprés. On met les gueridons à costé de la table, du buffet. Ces soldats étoient rangés en haye à costé l'un de l'autre. Il est logé à costé de l'Eglise. On a mis une apostille à costé ou à la marge de cet article.

Il signifie aussi, A droit, ou à gauche, ce qui decline de quelque costé, qui ne va pas tout droit. Quand vous serez à cette croix, prenez à costé. L'aiguille aimantée decline souvent à costé.

On dit aussi, Mettre de costé. Couchez cette piece de bois de costé, sur son fort. Cette porte est si estroite, qu'on n'y peut passer que de costé. Il a son rabat de costé, pour dire, qu'il n'est pas droit. On dit aussi, Regarder de costé, pour dire, de travers, dedaigneusement : une veuë de costé, pour dire, de profil, de biais, qui se voit à angles aigus.