Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 487
s. f. Femme ou fille genereuse & guerriere. C'étoient autrefois des femmes de Scychie qui habitoient prés du Tanais & du Thermodon, qui ont conquis une partie de l'Asie, qui vivoient sans hommes, & qui s'abandonnoient aux étrangers ; mais elles faisoient perir tous les enfans masles, & elles brusloient la mammelle gauche des filles pour les rendre plus propres au combat : d'où on dit qu'est venu leur nom, qui signifie sans mammelle.

Strabon nie qu'il y ait eu autrefois des Amazones. Pline & Mela font mention de celles de Scythie. Hyppocrate dit qu'il y avoit une loy chez elles qui condamnoit les filles à demeurer vierges jusqu'à ce qu'elles eussent tué trois hommes du pays ennemy. Il dit aussi que la cause du retranchement qu'elles faisoient de la mammelle droite, étoit afin que le bras droit en devinst plus robuste, parce qu'il profitoit de la nourriture du teton. On dit aussi qu'elles tordoient les jambes à leurs enfans masles, afin d'être toûjours les maistresses. On dit qu'en Afrique il y a un Royaume composé de seules femmes, qui tuent les garçons qui leur naissent du commerce qu'elles ont avec les peuples voisins, comme témoigne Jean de Los Sanctos Jacobin Portugais dans la Description de l'Ethiopie Orientale. Aeneas Silvius rapporte qu'on a veu dans la Boheme pendant sept ans une Republique toute semblable à celle des Amazones fondée par la valeur d'une fille nommée Valasca.

La riviere des Amazones, est une grande riviere qui arrouse la partie meridionale de l'Amerique ; & la region qui luy donne ce nom est à deux degrés & demy de hauteur meridionale proche la nation des Topinambous. Cette riviere a plus de 80. lieuës de large à son embouchure, & dans le reflux elle pousse son eau douce plus de 30. lieuës dans la mer. Le Pere Christophe d'Acunna en a écrit une Relation, & le Sieur de Villarmond une autre. Le Pere Lamberti dans sa Relation de la Mengrelie dit qu'en ce pays-là on voit encore à present des Amazones. Recueil de Thevenot. Les plus fameuses ont été Marthesie, Orythie, Pentasilée qui fut tuée par Achille, &c.

AMAZONE, se dit aussi d'une femme courageuse capable de quelque hardie entreprise. La Pucelle d'Orleans a passé pour une Amazone.