Imprimer
Catégorie : Anatomie
Affichages : 545
s. f. Terme d'Anatomie. C'est un petit vaisseau long & creux qui prend son origine du foye, qui sert au transport & à la conduite du sang par toutes les parties du corps. Il est composé d'une seule tunique ou membrane fort mince ; & en cela differe de l'artere qui en a deux ; & en ce que la veine est immobile, au lieu que l'artere a une perpetuelle contraction & dilatation qu'on appelle systole ou diastole. Il y a cinq veines entre autres qui portent le nom de veines par excellence ; la veine cave, la veine porte, la veine umbilicale, la veine arterieuse, & l'artere veineuse. Il y a aussi des veines capillaires, ou fort deliées. La veine sans pair, qu'on nomme azygos, c'est à dire, qui n'est point appariée, qui n'a point d'artere qui l'accompagne, comme sont presque toutes les autres.

Les veines se distinguent aussi par leur situation, en superieure, & inferieure ; en ascendante, & descendante ; en droite, comme la mesenterique, en gauche, comme le rameau splenique ; en interne, comme la basilique, en externe, comme l'humerale. On les nomme aussi du nom des parties où elles sont posées, jugulaires, phreniques, renales, iliaques, hypogastriques, epigastriques, axillaires, crurales, jarrettieres, umbilicale, salvatelle, surale, sciatique, saphene, mediane, cephalique, thoracique, sousclavieres, intercostales, coronales, diaphragmatiques, coecales, hemorroïdales, cervicale, thymique, mammales, gastrique, stomachique, epiploïque, splenique, &c. On les distingue aussi par la qualité de leurs fonctions en emulgentes, spermatiques, &c. Elles sont toutes expliquées à leur ordre.

On dit en termes de Medecine, ouvrir la veine, eventer la veine, pour dire, saigner. Degorger la veine, pour dire, la fermer, ensorte qu'il ne reste plus de sang sur l'ouverture de la playe. Seneque se couppa les veines pour mourir plus doucement. La circulation du sang se fait des veines dans les arteres.

VEINE, se dit aussi des ondes de diverses couleurs qui paroissent sur plusieurs bois, sur plusieurs pierres, comme si elles y étoient peintes ; & les Peintres les imitent quelquefois, quand ils peignent des lambris : comme l'olivier, le noyer, & particulierement leurs racines. Le marbre a plusieurs veines. Le lapis a des veines d'or.

VEINE, se dit aussi de l'endroit de ces bois, ou de ces pierres qui est le plus foible, par où elles se rompent ou se divisent, quand on frappe dessus avec quelque effort, encore qu'il n'y paroisse au dehors aucune marque. Les Sculpteurs en bois & en pierre doivent connoistre toutes les veines des bois & des pierres sur lesquelles ils travaillent, afin qu'ils ne les éclatent pas.

VEINE, se dit aussi de la differente disposition & nature de la terre qu'on trouve, quand on la creuse. Voilà une veine de terre qui est sablonneuse, une autre qui est d'argile, une autre de roche. Voilà une veine d'ocre, de vitriol, d'alun, de calamine. Les eaux minerales ne prennent leur qualité qu'en passant par des veines de vitriol, d'alun, de soulfre &c. On dit en ce sens, une veine d'or, une veine d'argent, une veine de mercure, & semblablement des autres metaux, qui sont certains endroits de la terre où se trouve la glebe des metaux, & qui se distribuë en divers rameaux, de même que les veines dans le corps humain. Tavernier a descrit les veines des mines des diamants qui sont à Raolconda, & la façon de les en tirer.

VEINE, se dit aussi des sources des fonteines qui sortent de la terre par de petits conduits, tels que ceux par où sort le sang des veines des animaux.

On dit en termes de Manege, barrer la veine à un cheval, lors qu'on dégage la veine, & qu'aprés l'avoir liée dessus & dessous, on la couppe pour arrêter le cours des malignes humeurs qui s'y jettent.

VEINE, se dit figurément en Morale, & signifie quelquefois le desir : comme, Il vous a promis cela, mais il n'a veine qui y tende. L'amour se produit par la chaleur du sang qui bout dans nos veines. On le dit particulierement du genie poëtique. Cet Auteur a une veine fort feconde. Ce livre est un essay de sa veine, un effort de sa veine. Sa veine est coulante, facile.