Imprimer
Catégorie : Géométrie
Affichages : 1183
subst. masc. Terme de Geometrie & d'Arithmetique. Ce sont des nombres proportionnels, qu'on applique à d'autres nombres aussi proportionnels, qui gardent entr'eux une esgale difference, soit en croissant, soit en diminuant. Par exemple, des nombres 4. 8. & 16. qui sont en proportion double, les logarithmes seront 3. 4. & 5. ou 7. 9. & 11. qui croissent également d'une ou de deux unitez en montant ; ou bien 28. 24. & 20. qui decroissent également de 4. C'est une invention merveilleuse de Jean Neper Ecossois, Baron de Marchiston, par laquelle avec le secours de quelques tables qu'on prepare à cet effet, on fait toutes les multiplications & divisions par le moyen de l'addition & de la substraction. Dans les grands calculs, comme sont ceux de l'Astronomie, on avance plus en une heure, qu'on ne faisoit auparavant en un jour, en se servant des logarithmes. Il y a plusieurs Tables de logarithmes d'Adrien Vlacq, de Clavine, de Jean Baptiste Moien, &c.