Imprimer
Catégorie : terme de Palais
Affichages : 564
s. f. Combat, opposition des choses contraires. Il se dit tant au propre, qu'au figuré, de tout ce qui a été dit cy-dessus des choses contraires, des vents, des élements, des qualités, des loix, des passages, des advis, &c.

CONTRARIETÉ, en termes de Palais, se dit de l'allegation des faits contraires, sur lesquels on donne un appointement de contrarieté pour permettre aux parties d'en faire preuve chacune de son costé.

On appelle aussi contrarieté d'arrests, deux arrests qui sont rendus entre mêmes parties, & sur le même fait, qui ont des dispositions contraires ; & en ce cas-là la connoissance en est attribuée au Grand Conseil.

CONTRARIETÉ, signifie aussi, Obstacle, difficulté qu'on trouve en la poursuitte de quelque chose. C'est un beau dessein que la reforme de la chicane, mais on a à essuyer bien des contrarietés dans l'execution.