Imprimer
Catégorie : terme de Palais
Affichages : 678
Terme de Palais adverbial & comminatoire, qui signifie, En cas qu'on y manque, A faute d'accepter les offres dans huitaine, l'option sera referée. A faute de donner caution par un devolutaire, il est debouté de sa demande, de son droit on donne deffaut à faute de comparoir, de deffendre, de conclurre, &c. A faute de s'opposer à un decret, de veiller à ses hypotheques, on perd sa dette. la prescription s'acquiert à faute de poursuittes. faute de faire la foy & hommage, on peut saisir feodalement un fief.

On dit aussi, Ne vous en faites pas faute, pour dire, Ne l'espargnez pas. J'ay de l'argent à vostre service, ne vous en faites pas faute. je luy ay donné tout ce que j'avois, je m'en suis fait faute.

C'est encore une formule des Lettres de cachet & des ordres qu'on donne, Si n'y ferez faute : Dans l'assurance que vous n'y ferez faute, pour dire, que vous n'y manquerez pas. On dit aussi, Sans faute, pour dire, Assurément, precisément.

On dit proverbialement, que toutes les fautes sont personnelles, pour dire, qu'on ne doit respondre que de son fait. On dit, que les fautes sont faites pour le jeu, pour dire, qu'on n'y pardonne rien. On dit, Marquez quinze, c'est une faute, par une metaphore tirée du jeu de paulme, où on prend quinze à toutes les fautes. La terre couvre les fautes des Medecins, pour dire, qu'on enterre tous ceux qu'ils tuënt, & que les morts ne s'en plaignent point. On dit aussi, que les Pescheurs, les Chasseurs & les preneurs de taupes feroient de beaux coups sans les fautes.